EQUIPEMENT Implantée depuis dix ans sur son site de Guidel, l’entreprise conçoit et fabrique des aires de jeux pour enfants. Elle lance un plan d’innovation. Objectif : sortir de nouveaux produits tous les ans et penser les jeux de demain.

Qui a dit que les adultes ne pensaient pas aux loisirs des enfants ? Chez Synchronicity, à Guidel, c’est même le cur de leur activité. Et quand Pierrick Gru fait visiter l’usine ou vous présente ses modèles, l’âme de gosse n’est jamais loin.

A l’origine, un club de plage Synchronicity conçoit, fabrique et installe des aires de jeux d’extérieur, des terrains multisports, et parcours de santé sous deux marques : Bikini & Bermuda et Sport & Co. Tout est fabriqué dans l’usine de Guidel. Mais il faut savoir que tout à démarré dans un club de plage. Le fondateur de la société tenait un club nommé « Bikini & Bermuda » à Guidel. Pour l’agrémenter, il avait pour habitude de prendre sa scie sauteuse afin de créer de nouveaux jeux. Voyant qu’il avait un certain talent, et souhaitant surtout générer des revenus à l’année, il a créé l’entreprise Synchronicity. Celle-ci fêtera d’ailleurs ses 20ans en 2015. La société emploie aujourd’hui 18 salariés et génère 2M€ de chiffre d’affaires.

Export

Synchronicity est sortie de ses frontières morbihannaises et tente l’export. Depuis deux ans, un bureau de commercialisation est ouvert à Munich (Allemagne). « Nous voulions tenter notre chance sur un pays à fort potentiel. Pour l’instant, c’est une opération qui ne coûte plus qu’elle ne nous rapporte car nous n’avions pas toutes les clés en arrivant sur le marché. Il est assez fermé car les Allemands ne choisissent que des produits certifiés par leur organismes ». Une expérience qui permet tout de même à l’entreprise de réaliser 10% de son chiffre d’affaires à l’export (Union Européenne et Dom-Tom), principalement dans les pays du Bénélux. Aujourd’hui, la société réalise 60% de son chiffre via la commande publique, et travaille avec les écoles privées, campings et entreprises.

Voir l’article paru dans « Le journal des entreprises »